19/06/2008

…. News TIC TOC News….

 

Tao me réveille définitivement!

Vite je vais voir l’heure..

Bon ça va, j’ai tout mon temps

Je branche la bouilloire et me remets au lit

Flûte ! j’ai oublié de faire couler mon bain

ça ne vaut pas la peine de se recoucher,

Je prépare le porridge

Pas les dents serrées !!!!!

L’eau est chaude,

Je hume et choisis mon thé

Merde ! le lait déborde !

Chaque jour ça se répète .

Mon bain !?

Ca va, il n’y a pas trop d’eau ;

Je touille dans le gruau.. .

Desserre les dents Brigitte !

Pourquoi tant de hargne ?

Bon, le robinet est fermé

J’ai retiré la prise

La cuisinière est éteinte

Ça va , je retourne au lit.

Mes chats m’entourent

Et me surveillent.

Eh ! Maja, arrête d’attaquer mes pieds !

Encore une fois j’étais occupée

A les frotter l’un contre l’autre

Grrr !je grince des dents…

Non !Je mange tranquille,

Tao veut fourrer son nez dans mon bol,Non Maja, pas mes orteils !

Pendant qu’il finissent mon déjeuner

Je déguste mon thé

Heureusement que Maja est occupée ailleurs

Mais les croûtes me rappellent

Le tic à corriger !

Mon choix du matin était bon

Le thé était délicieux

Il est temps de se lever

J’allume la cuisinière pour chauffer de l’eau

Et me faire un hotpack.

Hmm le bain va me faire du bien :

Plus raide que d’habitude , ce matin !

Ah ! pas question aujourd’hui

D’oublier l’essuie !

Une drôle d’odeur …. ????

MERDE ! je me suis encore une foisTrompée de plaque !!!

Bon, heureusement

Que je l’ai vu à temps !

Ah chouette, moment de détente

L’eau est parfaite

Je me laisse aller…

Comme la chaleur me fait du bien !

Non Kili, pas ta queue dans MON bain

Et tu me laisses m’essuyer tranquille !

Je regarde l’horloge :

J’ai tout mon temps pour déguster encore une tasse de thé et pour détendre la nuque…

Il est l’heure ;

Pour la xième fois je vais faire pipi

Je vérifie que la porte de ma chambreest bien fermée .

Mon bonnet, l’écharpe, mes gants

Ma pochette avec ma carte d’identité ,

Oui, j’ai ce qu’il faut

Zut ! ma carte de la clinique !

Et mon abonnement ? oui, ça va !

Je passe en revue ce que je ne peux pas oublier :

Eteindre les lampes, la cuisinière bien éteinte ?

Les dents !!!!

La prise de la bouilloire retirée ?

Ok je peux y aller.

Je ferme la porte : la serrure du dessus,

Celle du dessous…

Je mets mes chaussures,

Serre les lacets en essayant De déserrer les dents… 

MMMM…ai-je vraiment éteint la cuisinière ?

Vite je rouvre, rentre et vérifie…

Je referme et commence à descendre.

Et la serrure du dessus, la principale

Est-ce que je ne l’ai pas oubliée ?

Mes mains serrent les clés…

Je remonte , évidemment que c’était fermé

Je le savais mais il fallait que je vérifie !

Bon, mes clés ; je les mets dans la poche intérieure

Et je continue à descendre ;

Je ressors les clés pour ouvrir la boîte aux lettres…

Ça y est, je suis dehors, je claque la porte,

Elle est bien fermée.

Je m’avance pour traverser, le feu est rouge

Le temps de vérifier en la poussant

Que la porte est bien close…

Cette fois-ci je m’en vais !

En chemin, encore quelques inquiétudes :

Je n’ai pas vérifié…..

Bon, bonne journée ! Brigitte, le 22/12/02 

 

16:00 Écrit par Macedoine dans TEXTES/FIBRO et Cie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2008

Eté 2003 et Algomagie

 

je pense que ce devait être une des premières fois que je présentais ce texte;

au centre de la douleur à la Clinique Saint Luc, nous inaugurions,avec un médecin et le psychologue, le groupe ALGOMAGIE

ce groupe est formé de personnes souffrant de douleurs chroniques et ayant développé un art, une technique artistique ...qui aide à "oublier" la douleur

j'ai quitté le groupe depuis mais celui-ci continue sa route

à l'époque , le pianiste qui m'accompagnait était Daniel Palombo, un musicien extaordinaire

j'ai de la chance d'avoir rencontré un autre musicien, tout aussi extraordinaire:Fabrice

 18157_algomzgie

FIBRO je te hais!
 
Veut pas me quitter :

         Reste accrochée !
         S’est aimantée,
         Décidée à s’installer !

Veux m’en séparer :
         Suis capable de m’en passer !
         Ne demande qu’à l’oublier
         Je veux en divorcer…

Il fait beau ici,

Je n’ai aucun souci
Et pourtant elle est là
Qui ne me lâche pas !

                                           

Je bouge doucement,
Marche en prenant bon temps         
M’étire comme un petit chat
Profite du soleil qui est là !

Et pourtant j’ai mal !

©Brigitte, juillet 2003

 

lorsque j'ai écrit ce texte, j'étais à Nice pendant cet été torride

il faisait donc beau et sec

j'étais loin des soucis quotidiens

des amis m'avaient prêté un appart bien situé dans la ville

et malgré cela...j'avais mal!

11:05 Écrit par Macedoine dans TEXTES/FIBRO et Cie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fibromyalgie |  Facebook |