23/12/2009

J'aime...ou pas!

Je suis bleue, bleue de coups, bleue de toi.
        Je ne suis pas celle que tu crois.

Je crois en l’homme, le mec, le fin du fin
        Je ne crois pas que Dieu existe, c’est malin

Je suis un accessoire, un déboire, une bonne poire
        Je ne suis pas un petit brol, un bol à boire

Je suis la fonte des neiges, climat pour ours à la dérive
        Je ne suis pas la pureté d’un ciel sans nuage qui vive


J’aime j’aime la vie qui passe passe par les mots

J’aime pas du tout la magie, ça me fait trop mal au dos


J’aime la foudre qui te fracasse la tête
        Je déteste vraiment quand tu pètes

J’aime les chemins, terrains vagues de mes pas vers toi vert
        Je n’aime pas l’autoroute de la mer

J’espère ne plus voir la guerre, ni la mort de nos pères
        Je n’espère plus qu’un jour nous serons tous frères

J’écoute le vent qui me prend dans ses bras
        Je n’écoute pas les mots qui viennent de toi

 

 

J’aime j’aime la vie qui passe passe par les mots
J’aime pas du tout la magie,ça me fait trop mal au dos

Je crois en l’au-delà
        Je ne crois pas renaître là-bas

J’adore les glaces de chez Zizi
        Je hais l’hypocrisie

J’aime bien le bal des débutants
        Je n’aime pas le chocolat fondant

Je suis libre comme l’air qui sort de mon sèche-linge
        Je ne suis pas libre entre les lions et les singes


J’aime j’aime la vie qui passe passe par les mot

J’aime pas du tout la magie,ça me fait trop mal au dos

 

©B. Demets et Corinne B

 


texte écrit lors du stage d'écriture de chansons

au Bizou, ce week-end,

et

animé par Hugues Maréchal et Kaer

22/12/2009

Quelque part...

 

 

Un mec paumé en bas d’l’escalator

Chacun passe, tout l’monde s’tresse

Il attend juste une pièce

 

Froid partout

Pa r ici

Jusqu’à Tombouctou

Et là-bas

Tout en bas

A la gare du midi

 

Un mec paumé évite les cadors

Il se tasse je lui verse

Un peu de ma richesse

 

Froid dehors

Dans le cœur

S’réchauffe à la liqueur

Au wisky

C’est exquis

En vie mais déjà mort

 

 

Un mec paumé fait partie du décor

Pas loquace à la caisse

Mais qui s’y intéresse ?

Froid dedans

Sans enfants

Tout seul dans le métro

Pas d’argent

Tout fauché

Reste sur le carreau

 

Un mec paumé dort dans le corridor

Une carcasse qu’on délaisse

Que personne n’intéresse

 

Un mec paumé là-bas sans réconfort

M’a touché droit au cœur

J’ai reçu sa chaleur

 

©Br. Demets

 

 

texte écrit lors du stage d'écriture de chansons

au Bizou, ce week-end,

et

animé par Hugues Maréchal et Kaer

 

13/11/2009

Fait divers

 

je ne vous raconterai pas comment je suis arrivé à ce texte , ce serait trop long à vous expliquer

 

Visites à St Pierre


1

Lentement s'ouvre la caisse

Il en sort un homme hirsute

Il est maigre et mal lavé

Triste et très grand il culbute

S'avance sur le pavé

Doucement il se redresse


ref.

S'il est resté en vie

C'est grâce aux cadavres exquis

S'il est toujours là

C'est grâce aux cadavres d'là-bas!


2

Le long des murs, se faufile

Jusqu'à l'entrée, malhabile

Peur de se faire répérer

Mais il est comm attiré

Par l'odeur et par le sang

Ca en devient agaçant!

3

Ouf! La grand' porte s'est ouverte

Il en profite pour entrer

Sait qu'il aura à manger

Qu'il n'y aura pas de perte

Pour lui, l'unique solution:

Vivre de ses libations

4

Depuis des nuits qu'il se livre

A ce rituel malsain

De ce sang qui le fait vivre

Se régale jusqu'au matin

Puis saoûlé, drogué, repus

Retourne sans bruit à la rue

5

Lentement, il ouvre la caisse

Y retourne pour y dormir

Plonge dans un sommeil sans rêves

Depuis douze mois sans trêve

Dort pour ne pas se haïr

Doucement se ferme la caisse

 

 

©Brigitte

Personnage

 

 d'autres peintures sur le site

 

11/11/2009

Une chanson pour Simon

 

dyn003_small150_150_113_jpeg_2549680_9ec1420262fc78345df95be90655a159

 

 

 

34158044

ref.

Tout doucement, l'enfant s'endort

Serrant les poings un peu trop fort

S'en sont allés tous les chagrins

Rêve à maman qui sera là demain.


1

Il est parti

A quitté son petit nid

S'est retrouvé là-bas

Tout seul sans son papa

Dans un murmure

Il dit que c'est trop dur

Qu'à l'hôpital

C'est parfois infernal


2

Il est parti

A quitté son petit nid

Et il a rencontré

Des docteurs des infirmiers

Quelques enfants

C'est souvent très violent

Il attend mercredi

Pour un Mac Do maxi


3

Il est parti

A quitté son petit nid

Mais plein d'amis

Envoient des mots gentils

Et lui font oublier

Qu'on lui a tout cassé

Un peu de lecture

Guérit les écorchures


4

Il est parti

A quitté son petit nid

Mais tous les jours

Reçoit son lot d'amour

Papa, Maman,

Son frère et des enfants

Pensent à lui souvent

(Simon)

Je t'offre ce petit chant


©Brigitte Demets

 

dyn004_original_600_400_jpeg_28646_26f5e4d301b9cf24aece2630f6ce2ddf

 

08/11/2009

Jeux de mots

des préfixes, des verbes, des noms...

tout mélanger

voir ce que ça donne

pour le plaisir

 

Smiler Velo

 

 

Jeux de mots


M'affublant d'une criocasquette

Et quittant ma bioconstruction

J'suis montée sur ma belle bicyclette

En prenant la miniposition


C'est au début de mon alphatour

Qu'l'anglopartant m'offrit une postrose

Mais pour pas attraper ses mycoses

Vite, j'l'ai jetée dans la basse-cour


J'pris alors dans mon circonétui

Mon grand flacon de millepertuis

Y rajoutai de l'hémicoriandre

Avant d'avaler ma salamandre


Le repas pourtant était gratuit

J'ai donc réclamé mon bon aboire

Puis j'suis parti pisser dans un puits

Et vous ai quitté sans dire au-revoir.



©Brigitte

au-millepertuis-dore

21:45 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chanson, macedoine |  Facebook |

18/06/2009

Prochain concert

 

ce sera avec le groupe d'Anouk

je me réjouis déjà !

 

affiche27juin

 

 

m_d3ccc79f613a47a4b3b1bbab36edfe86

18:00 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/05/2009

Je nous aime

 

On est la pierre, on est le sable,
On est de glace et de soleil,
Un peu de sang, de sueur et de larmes
Et aussi la violence qui sommeille,
On sait pourtant qu'il faut tenir
A chaque aurore, chaque matin,
Rêvant du bien et capable du pire,
On suit comme on peut sa vie, son chemin

Je nous aime et souvent je me demande
Pourquoi c'est de l'amour et pas de la haine,
Je sais seulement que je nous aime,
Sans bien comprendre, sans réfléchir,
Je nous aime, j'aime le dire...

...

Michel Fugain

 

4saisons-1

16:44 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/05/2009

N'empêche...

 

des paroles...

des mots...

les mêmes mots

ça fait du bien de les entendre

quand-même...

et même s'ils sont faux

 

22:00 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2009

Rimes

 

 

J'ai découvert ce texte de Claude Nougaro ce dimanche, grâce à une amie

 

j'aime la vie

 

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
J'aimerais même la mort si j'en sais la cause

Rimes ou prose

J'aime ma chanson quand elle rime avec ta bouche
Comme les ponts de Paris avec bateau-mouche
Et la perle des pleurs avec l'oeil des biches

Rimes tristes

....

 

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
Rimons rimons belle dame
Rimons rimons jusqu'à l'âme
Et que ma poésie
Rime à ta peau aussi...

Claude Nougaro




15:15 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2009

L'oeuf

une chanson de Marie-Paule Belle

gif-paques3

 

 

Depuis quelques années
Seule et sans compagnon
J'habite la forêt
Noire au fond du vallon
Et hier m'est arrivé
Quelque chose de neuf
Je suis miraculée
Car j'ai pondu... un oeuf, un oeuf

On va dire que je suis une poule
J'en frémis d'effroi
Simplement je me défoule
Tout au fond des bois

.....
Bien souvent poule varie
Tant pis pour le coq
Je vais faire cuire au bain-Marie
Mes oeufs à la coque

 

01:00 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/03/2009

Elle me trotte dans la tête

 

depuis deux jours...

 

 

22:15 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/03/2009

Entre les lignes

 

Je ne suis qu'une goutte dans l'océan, une goutte de plus parmi vous
Une goutte de pluie ou une larme de plus sur les joues
De notre planète Terre , Mère pardonne nous
L'Homme a créé ce tourbillon, qui nous a tous rendu fous
Folie générale, même les climats ne tiennent plus le coup
Nos vie ternissent par notre faute, on en a même perdu le goût
...
Faudra de la force pour le réparer et j'ai du mal a voir que ce monde est prêt
L'immonde est près de nous mais j 'ai peut-être une goutte qui dérange...
Une goutte noyée, dans un océan qui se déchaîne
Et tente de nous broyer, voyez, on a pourtant pas de haine dans les gênes
Tant pis, on part de là, mais on peut aller loin
L'enfant en chacun le sait même si on fait comme si tout allait bien
....
Une Lumière qui semble être la source
Qui se déverse dans les coeurs pleins d'espoire et qui fait fondre la frousse
Que la Vie nous donne le courage
de ne plus se voiler la face, une goutte de plus, de compassion,
Juste une goutte qui soulage...
J'ne suis qu'une goutte de plus noyée dans l'océan qui sait
Qu'à nous tous, on pourrait faire plein de vagues et tout éclabousser
Poussée par un Vent de Sagesse, émanant du Ciel
Un peu plus de Foi, la mienne, elle m'a rendu sienne
Que chaque maillon se ressoude et reconstitue la chaîne
Et si ce monde veut notre peau, gardons l' Esprit et la Chair
On y arrivera, même si ici le Mal est bien portant
Parce qu'on est tous une goutte de plus
Et que chaque goutte est importante....


Cosmic-Ocean

12:00 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/03/2009

J"ai toujours aimé les chats...

 

 

 

....

Aristochats ils sont toujours,
Même quand ils font un petit tour.
Toujours précieux, là où ils vont,
Ils sont fiers d'leur éducation.
Dédaignant les ruelles,
Ils préfèrent les bars aux poubelles
Dont se contentent, trop vulgaires,
Les chats de gouttières ...
Oh, Pouah !

Quels "miaous" réprouvent les gros mots ?
Quels "chats chouchous" s'estiment sans défaut ?
Et d'vant qui les autres chats tirent leur chapeau ?
Mais naturellement, les aristochats !

...

la chanson interprétée par Maurice Chevalier...ICI


 

21:30 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/03/2009

Mes mains...


Mes mains
Dessinent dans le soir
La forme d'un espoir
Qui ressemble à ton corps

Mes mains
Quand elles tremblent de fièvre
C'est de nos amours brèves
Qu'elles se souviennent encore

Mes mains
Caressent dans leurs doigts
Des riens venant de toi
Cherchant un peu de joie

Mes mains
Se tendent en prière
Vers ton ombre légère
Disparue dans la nuit

Mes mains
Elles t'aiment à la folie
D'un amour infini
Elles t'aiment pour la vie

As-tu déjà effacé ce passé qui m'obsède?
As-tu déjà oublié que ces mains ont tout donné?

.....

 


21:45 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

20/02/2009

Les mots de plus...

 

31WRE3CRQPL__SL500_AA240_

......

Les mots qui tuent, les mots qui muent
  Les mots tissant l'émotion
  Les mots pâlis, les mots salis
  les mots de prédilection
  Les mots qui te caressent comme des mains
  Les mots divins, les mots devins
  Les premiers mots
  La fin des maux

....

Claude Nougaro

 

rubrique-mots-doux-photo-e-urien

 

23:30 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/01/2009

j'aimerais tant...

 

 

23:45 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/10/2008

Les mots

 

Par la musique des mots...c'est reparti!

Des projets , des idées de chansons, de textes à dire ou à redire ...autrement

Un espace...une date?

Non, pas encore

Alors, pour inaugurer la rentrée sur ce blog, une chanson que m'a fait découvrir mon fils Corentin hier soir

 Approchez, approchez Mesdames et Messieurs
Car aujourd'hui grande vente aux enchères
Dans quelques instants mes deux jeunes apprentis saltimbanques
Vont vous présentationner des ... mots

{Refrain:}
Un mot pour tous, tous pour un mot
Un mot pour tous, tous pour un mot

Des gros mots pour les grossistes
Des maux de tête pour les charlatans
Des jeux de mots pour les artistes
Des mots d'amour pour les amants
Des mots à mots pour les copieurs
Des mots pour mots pour les cafteurs
Des mots savants pour les emmerdeurs
Des mobylettes pour les voleurs

Aujourd'hui grande vente aux enchères
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection

.......

Paroles et Musique: Florent Vintrigner   2000  "En attendant les caravanes"
© Salut O' Production / Sony


http://www.paroles.net/chanson/27628.1

 

27/06/2008

hé hé!

 

 

non,
une autre fois!

00:15 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : juliette greco |  Facebook |

23/06/2008

Y a pas d'messages pour moi ?

 
 
- Allô ! Babylone 21-29, pouvez-vous m'passer Brigitte ?
- C'est une erreur, y a pas de Brigitte ici !

- Allô ! Babylone 21-29, pouvez-vous m'passer Brigitte ?
- C'est une erreur, y a pas de Brigitte ici !

- Olla ! caïa hablar por la señorita Brigita ?
- Nada Brigita ici, señor !

- Dites, c'est Rodolphe, j'voudrais seulement parler à Brijou
- Mais y a pas plus d'Brijou que de... !

- Mais, dites euh, mais je... ah ! Euh...
- Oui, c'est ça, au plaisir !

- Dites, Brigitte est là ? J'voudrais lui dire un mot...
- Vous savez c'que je vous dis à vous ? Je vous dis...

- Allô ! Ici c'est Brigitte. Y a pas d'messages pour moi ?
 
Allô Brigitte (Babylone 21-29)

 
"Salvador S'amuse (1989)"
 
telephone02_clr

00:30 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : henri salvador, allo brigitte |  Facebook |

16/06/2008

Les uns contre les autres

On dort les uns contre les autres
On vit les uns avec les autres
On se caresse, on se cajole
On se comprend, on se console
Mais au bout du compte
On se rend compte
Qu'on est toujours tout seul au monde

On danse les uns contre les autres
On court les uns après les autres
On se déteste, on se déchire
On se détruit, on se désire
Mais au bout du compte
On se rend compte
Qu'on est toujours tout seul au monde
....
Paroles: Luc Plamondon. Musique: Michel berger   1978
© Editions M.B.M. / Mondon Music
 

00:29 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/06/2008

Göttingen

 
Barbara...
si j'ai été une fan de quelqu'un, alors, j'ai été fan de Barbara
 
depuis toute petite, je voulais jouer de la guitare
la première que j'ai chantée, c'est Barbara avec sa chanson
"Dis, quand reviendras-tu?" 
 
"Gottingen "
est une chanson qui me touche beaucoup
je pense qu'elle est revenue dans chacun des spectacles
bon, promis Fabrice Clin d'oeil,
après, pour le prochain, nous en prendrons une autre!
 
 
 

16:30 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : muique des mots, barbara, gottingen |  Facebook |

26/05/2008

pour Fabrice

 

la chanson de Pierre Perret, dont je t'ai parlé

j'aime beaucoup cette interprétation avec les "Ogres de Barback" 

 

 

 
On la trouvait plutôt jolie, Lily
Elle arrivait des Somalies, Lily
Dans un bateau plein d'émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré
Vider les poubelles à Paris

Elle croyait qu'on était égaux, Lily
Au pays de Voltaire et d'Hugo, Lily
Mais pour Debussy, en revanche
Il faut deux noires pour une blanche
Ça fait un sacré distingo!

Elle aimait tant la liberté, Lily
Elle rêvait de fraternité, Lily
Un hôtelier, rue Secrétan,
Lui a précisé en arrivant
Qu'on ne recevait que des blancs

Elle a déchargé les cageots, Lily
Elle s'est tapé les sales boulots, Lily
Elle crie pour vendre les choux-fleurs
Dans la rue ses frères de couleur
L'accompagnent au marteau-piqueur.

Et quand on l'appelait Blanche-Neige, Lily
Elle se laissait plus prendre au piège, Lily
Elle trouvait ça très amusant
Même s'il fallait serrer les dents...
Ils auraient été trop contents!
 ......
 
http://www.frmusique.ru/texts/p/perret_pierre/lily.htm

23:21 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

par association d'idées

 

je cherchais Bach dans une version au saxophone et j'ai trouvé !

sax01

Maxime Le Forestier fait partie de ces chanteurs dont j'ai aimé chanter les textes, il y avait..."Toi le frère que je n'ai jamais eu..." et puis, "la rouille" et atant d'autres encore... 

voici..."La petite fugue..."

 

23:14 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maxime le forestier, petite fugue |  Facebook |

25/05/2008

2004

 

 je cherchais une chanson que j'aime pour la partager avec vous et...voilà que je retrouve Jacques Brel

reviennent aussitôt les souvenirs du spectacle créé avec Daniel Palombo en 2004

nous proposions une belle interprétation de "Quand on n'a que l'amour" 

 

index

la voici,par Brel bien sûr,  pour ceux  et celles qui ont envie de la redécouvrir

 

 

16:34 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2008

Toi l'artiste

 

Surprise hier:

Fabrice  a travaillé sur le texte pour le mettre en musique

Yo! c'est une chanson maintenant ! 

 

Un grand sourire aux lèvres, chacun t'aperçoit

Te voilà qui regardes devant et autour de toi

T'arrêtes pour souffler tes p'tites graines de fantaisie

Puis repars en sifflant comme un bengali

etoile7

Tu montes là-haut vers le soleil

Et commences à créer des merveilles

Tu oublies tous ces dogmes qui te lassent

Et pars entreprendre ta vie avec audace

etoile7

Pour un rien tu pars dans un délire

Que ce soit pour le rire ou pour le pire

D'un seul mot tu construis le monde

Et d'un sourire, entraînes chacun dans une ronde

etoile7

Te penches vers la fleur qui s'ouvre à toi

T'émerveilles sur le nuage que tu vois

Ton coeur se serre pour l'oiseau blessé

Tu es généreux sans arrière-pensée

etoile7

Une petite égratignure alors te blesse

Et te plonge dans la détresse

Mais un peu de tendresse te relève

Et voilà, tu repars vers tes rêves

 

© Brigitte D , le 22 juillet 2004
 
dyn007_original_640_480_pjpeg_2549680_1793010e7b9c08b954b57f45118c2834

00:25 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2008

L'arbre d'amour

Mais ne te crois pas coupé du monde
La vie change à chaque seconde
Il grandit un peu chaque jour
L'arbre d'amour
Et comme une ville souterraine
Il prend ses racines aux "Je t'aime"
Le premier que l'on dit un jour
Sous l'arbre d'amour

{Refrain:}
Habillé de blanc
Habillé de bleu
Habillé de vert
L'arbre d'amour
Il nous voit partir
Et puis revenir un jour
Habillé de blanc
Habillé de bleu
Habillé de vert
Libre d'amour
Comme des enfants
Délivrés du temps

Sur ses branches il y a des guirlandes
De mille prénoms qui se balancent
Il irait bien à leur secours
L'arbre d'amour
Il y voit s'allumer des étoiles
Et voit arriver de gros nuages
C'est un combat de tous les jours
Pour l'arbre d'amour
....
Frieda Boccara
11 mai 001

21:59 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quand...

Quand un Artiste
A le coeur triste
Il ne doit pas vous le montrer
Il entre en piste
Dans un sourire
Cachant le pire
La fin d'un grand rêve étoilé
Qui se déchire

....

album200-7946

j'ai découvert cette chanson il y a quelques mois

si vous voulez connaître la suite, cliquez sur la pochette du CD

21:14 Écrit par Macedoine dans CHANSONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |