25/05/2009

Fumées au loin

 

Encore un texte de derrière les fagots...

Je vous ai déjà dit dans un post précédent que je suis à la recherche des mots, de nouveaux mots...

Alors, à défaut d'écrire de nouveaux textes, je vous ressors les anciens


fumées   au loin

 

 

un train qui revient…

 

j’entends le bruit des bottes

le petit peuple qu’on exhorte

les petites conversations sournoises

de gens qui préparent leur ardoise…

 

un wagon passe

vide

 

Conciliabules souterrains

Les rumeurs vont bon train

Pour ce qui va mal dans notre nouvelle ère

Il faut retrouver les boucs émissaires !

 

Un wagon passe

Plein

 

Les petits esprits se rencontrent

Ils veulent refaire le monde

En supprimant pour en être quitte

Malades, homos, juifs et autres sémites

 

Un convoi passe

Morbide

Certains vous diront que tout ça appartient au passé,

Ou même que cela n’a jamais existé…

Mais ce matin mon meilleur ami

a retrouvé son magasin bariolé

de magnifiques croix gammées !

 

des hommes passent

aucun ne revient !

 

!!!!© Brigitte en colère !!!!

le 13 mars 2004

 


23:00 Écrit par Macedoine dans TEXTES/SOCIETE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.