13/04/2009

Sur le papier blanc

 

 

Dans le désert du papier

Dans le désert du papier blanc

mes vieux chameaux de mots naviguent

croisant parfois les ossements d’un poème mort de fatigue

j'ai soif

bédouin brûlé par l’aveuglant néant

d'un néant sèche douche

je marche, marche

m’ensablant

un baillon d’encre sur la bouche

....

 

Oui, qu’une pluie enfin nous coiffe d’une chevelure d’idées…

Idées dictées  pour en sortir de nos mariages

et leur divorce

de nos bourreaux et leurs martyrs,

....

 

Et me voici là, devant vous,

frères humains

but de ma course

les doigts tendus comme des trous

vers la lumière d’une source

J’ai soif, soi af….

Source, chant source

jaillit

 

Nougaro

 

 

 

Image001

23:00 Écrit par Macedoine dans ... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Kikou Macedoine. Un p'tit bonjour matinal avant d'aller bosser.
Pour le transat, sùr que j'en profiterait comme tout aussi sùr que j'en prendrais un pour la puce pour cet été, pas de raisons qu'elle en profite pas non plus hein lol.
Passe une excellente journée bisous.

Écrit par : Universel | 16/04/2009

Coucou Brigitte Je pensais à toi, je me demandais si tu avais reçu mon mail?
Tu as le temps d'y répondre.
Vraiment un chouet blog La musique des mots.
Tu nous fais redécouvrir de grands artistes.
Je vais réécouter la vidéo de mon accordéoniste préférée.
Bonne fin de journée, bisous

Écrit par : Michel | 18/04/2009

Les commentaires sont fermés.